A quoi a aussi servi la chapelle Saint-Roch ?



Réparée en 1528, agrandie en 1640, la chapelle a successivement été utilisée comme lieu de culte par la confrérie Saint Roch et par la compagnie des pénitents blancs.

st roch penitents

Dans les années 1780, la population de plus en plus nombreuse dans les quartiers bas du village considère la chapelle Saint Roch comme une succursale de la paroisse.

Quand la Révolution arrive, l’habitude est si bien ancrée que la commune demande à conserver l’édifice menacé de saisie D’annexe, la chapelle Saint-Roch devient paroisse provisoire en 1837, après l’abandon, pour cause de vétusté de l’ancienne église Notre-Dame, située dans le Parage (actuelle chapelle St Pierre). L’inauguration de l’église paroissiale Saint-Jean-Baptiste en 1851, condamne la petite chapelle qui est désaffectée et vendue.

Mais la Chapelle Saint-Roch a aussi servi à un autre usage que celui du culte !

« L’an 1773 et le dix- neuf décembre après midy (sic), dans l’hôtel de ville, le conseil général de la communauté de ce lieu des arcs composé des conseillés vieux et nouveaux et de tout chef de famille allivré a été assemblé par le mandement des sieurs Jean François Pascal docteur en médecine, Pierre Magnard bourgeois et Joseph Lombard, menuisier, maire et consuls de la communauté…les sieurs maire et consuls représentent que le présent hôtel de ville étant d’une trop petite contenance pour contenir tous les déllibérateurs (sic), étant déjà rempli et y en ayant même une partie qui ne peut entrer l’assemblée en corps les a requis de convoquer tout de suite et sans interruption le présent conseil dans la chapelle des pénitents blancs de Saint Roch et de s’y rendre tout de suite… Ont été réunis 6 conseillers vieux, 10 conseillers modernes, 96 chefs de familles allivrés ».

Durant la Révolution, la chapelle est désaffectée et servira de lieu de réunion pour la Société populaire des Amis de la Liberté, qui prendra ensuite le titre de Cercle Constitutionnel.

Durant la Révolution aussi, les biens du clergé deviennent biens nationaux et sont souvent vendus. Le 13 janvier 1792, lors de la mise en vente de la chapelle Ste Roseline, chère aux Arcois, les grenadiers (émanation de la garde nationale) sortent les cercueils de la chapelle St Roch pour les placer de nuit devant la maison du futur acquéreur.


Voici le petit jeu :

ATTENTION : la réponse apparait au survol (et au clic) de la souris


st roch jeu question

grc dmarche en ligne visuel
Mon compte citoyen 
Simplifiez vos démarches, accédez à l'historique de vos demandes et bénéficiez d'un coffre-fort numérique permettant de stocker des pièces justificatives

logo afnor
Votre avis nous intéresse !
Participez à l'enquête de satisfaction en ligne


Infos importantes
FORMULAIRE D'INSCRIPTION
Si vous êtes professionnel sur la commune des Arcs sur Argens et que vous souhaitez figurer sur l'annuaire "pro" du site internet de la ville, merci de remplir le formulaire ci-dessous et de le renvoyer selon les modalités indiquées.
Téléchargement du formulaire d'inscription