mairie2.jpg

Lettre ouverte aux Arcois (par Mme le Maire)

 
21/05/2020

Chères Arcoises, chers Arcois,

Le confinement a pris fin le 11 mai après deux mois d’une discipline exemplaire de la part de tous. Depuis le 16 mars, il a fallu repenser nos habitudes, et nous avons tous conscience qu’il faut poursuivre encore nos efforts communs.

Un parcours fastidieux mais la satisfaction du devoir accompli, ensemble, en équipe : élus pour la chaîne de décision et une présence permanente sur le terrain, agents pour leur exemplaire dévouement, bénévoles pour leur aide salvatrice et spontanée, habitants pour le rôle important que vous avez joué en respectant toutes les consignes.

Dès le début, nous avons organisé et mis en place un Plan de Continuité de l’Activité du service public.
Ainsi, tous les services ont toujours été joignables grâce aux personnes présentes et à celles en télétravail. Des agents ont changé leur quotidien en se redéployant sur d’autres services parfois éloignés de leur quotidien.

Aux services techniques, les agents de « ville propre » ont assuré le nettoyage de la ville au quotidien, des agents ont été sollicités régulièrement pour régler les dysfonctionnements et réparations indispensables, d’autres ont été en astreinte quasi permanente, enfin, certains se sont spontanément portés volontaires pour renforcer le portage des repas à domicile, etc.
Les agents administratifs ont assuré la continuité du service, travaillant pour certains sans horaires, voire sans week-end.
Le service scolaire et petite enfance a assuré, avec ses agents l’accueil permanent depuis le début de la crise, des enfants de personnels soignants et de professions dites prioritaires. Pendant les temps scolaires, un enseignant a été présent tous les jours. Qu’ils en soient tous remerciés.
Les agents du CCAS ont été particulièrement sollicités et souvent félicités par les habitants qui ont eu besoin de leurs services. Grâce à une équipe renforcée avec du personnel des écoles volontaires, 350 appels ont été passés quotidiennement aux personnes les plus fragiles ou isolées.
La commune a tout de suite proposé d’étendre le portage des repas aux personnes qui le souhaitaient. Ainsi, 72 administrés ont bénéficié de repas complets chaque jour. Dans la foulée, nous avons instauré, avec la signature d’une convention avec l’association SENDRA, la livraison des courses à domicile. Un service utilisé 150 fois depuis sa mise en place.
Aucun contact, prise des commandes par téléphone par l’association, traçabilité, saisie de toutes les commandes par le service social via un drive local, réception des courses par un agent et livraison au domicile. Aucun paiement en temps réel, la commune faisant l’avance des factures pour ensuite renvoyer un titre correspondant au montant des courses uniquement. La prestation de l’association étant, bien entendu, à la charge entière de la commune. Parmi toutes les personnes livrées, les résidents du foyer logement ont pu également bénéficier de ce service, pour leur plus grande satisfaction.
Dans le même temps, nous étions en contact avec des infirmières à qui nous avons proposé des masques. Nous leur avons fourni des surblouses et des charlottes par l’intermédiaire de notre prestataire Scolarest.
Médecins, pharmaciens ont également été contactés pour partager nos informations et connaître les besoins éventuels. Des personnes ont eu les symptômes du covid-19 mais fort heureusement n’ont pas développé de forme grave.
La commune a fait fabriquer et a délivré des visières. Il est important de rappeler qu’elles ont été spontanément fournies par deux employés de la commune, par l’association du CASC ainsi que par le Fablab du lycée de Lorgues et Smart 360 Connect. Ces visières « artisanales » ont été distribuées à tous les commerçants ouverts pendant le confinement, ainsi qu’à l’EHPAD. Elles ont été proposées aussi à tous les commerçants et artisans ayant ouverts leurs portes à compter du 11 mai.
Nous sommes en train de proposer masques et visières aux nounous qui jouent un rôle important dans cette reprise d’activité et qui en ont grandement besoin.

Au sujet des masques, nous avons commandé le maximum autorisé de 1000 masques chirurgicaux auprès de l’association des Maires de France. Seuls 250 ont été livrés (dont 50 donnés pour le personnel du foyer logement) dans un premier temps. Le complément est arrivé il y a seulement quelques jours.
La Région a doté gratuitement la commune de 2800 masques chirurgicaux. Nous en avons acheté 10 000 supplémentaires par l’intermédiaire de la Région mais qui ne sont pas arrivés à ce jour. Ces masques n’ont pas été distribués à tout le monde car 3000 masques chirurgicaux permettent de protéger 1500 personnes pour une journée seulement ! Nous les conservons pour aider le personnel médical par exemple en cas de difficultés pour s’en procurer, ainsi que pour protéger notre propre personnel.
Nos personnels exposés pendant le confinement ont été dotés des EPI (équipements de protection individuels) nécessaires.
De nombreux masques tissus dits « grands publics » ont rapidement été commandés, auprès de 2 fournisseurs différents pour nous assurer d’en avoir à distribuer la semaine du déconfinement. Chacun restait incertain des délais de livraison.
Aussi, nous avons demandé à des bénévoles de participer dans l’intérêt général à la fabrication de masques « artisanaux ». Diverses associations (l’ASA Football, le Club Léo Lagrange, les Médiévales, le Patchwork notamment) ont cousu énormément de masques dans le cadre d’ateliers couture avec de nombreux bénévoles sur site mais aussi à domicile. D’autres personnes ayant cousu chez elles ont spontanément apporté leur production à la mairie.
UN IMMENSE, UN GRAND MERCI A TOUTES CES PERSONNES : QUELLE BELLE SOLIDARITÉ !!
Grâce à elles nous avons lancé la première campagne de distribution à destination des personnes les plus fragiles (selon le conseil scientifique) face au virus, les 6, 7, 9 et 11 mai, aidés encore une fois d’autres bénévoles qui s’étaient signalés dans la réserve civique.
Nous savions que nos masques pour tous allaient arriver d’un jour à l’autre, c’est pourquoi, n’ayant alors pas suffisamment de masques pour l’ensemble de la population, nous avons fait ce choix.
Plus de 800 personnes sont venues les retirer sur place, pour elles ou pour un proche, avec une multiplication des bureaux d’accueil afin d’espacer au maximum et de limiter les attentes même si cela ne prenait pas plus de 2 minutes.
Nous avons livré également des masques tissus à près de 120 personnes à domicile, à celles qui bénéficiaient du portable de repas à domicile, pour les résidents du foyer logement et pour toute la caserne de Gendarmerie.
Nous avons poursuivi avec une distribution pour les personnes de 60 ans et plus le lundi 11 et le mardi 12 mai. Nous avons distribué en tout plus de 2000 masques.

Nos masques commandés et tant attendus sont arrivés aux Arcs mercredi 13 mai.

Dès réception, nous avons lancé l’information pour une nouvelle distribution pour tous les Arcois cette fois-ci le jeudi 14 et le vendredi 15 mai.
Là encore, plus de 2000 masques ont été délivrés.
Ces distributions furent l’occasion de rappeler aux personnes l’existence du réseau d’alerte de la commune permettant de recevoir les messages d’intempéries, de canicule, etc.
De nombreuses personnes vont pouvoir ainsi être ajoutées à notre réseau d’alerte et bénéficier des messages le cas échéant.

Certaines personnes n’ayant pas pu venir dans les délais impartis, une nouvelle distribution a été proposée le mercredi 20 mai à la salle des fêtes Hugony, de 9h00 à 19h00 non-stop, ainsi que la possibilité de retirer son masque à l’accueil de la mairie aux horaires d’ouverture.

Durant cette crise, la solitude ou l’angoisse de certaines personnes nous a incité à très vite mettre en place un numéro d’appel. La personne en charge de répondre avait pour mission d’échanger un moment avec les personnes, car se retrouvant seul, le besoin de parler un moment est primordial.
Pour les personnes ayant des difficultés plus particulières, elles étaient orientées vers des numéros spécifiques nationaux.
La solitude a été plus contraignante pour nos aînés. Qu’ils soient chez eux ou en établissement.

Au foyer logement, certains prenaient leur repas dans leur appartement, ne pouvant plus bénéficier de ce moment convivial. Nous avons d’ailleurs aidé le foyer en leur prêtant du matériel de nos cantines pour pouvoir effectuer ce service dans de bonnes conditions.
Comme nous avions à coeur de proposer un peu de gaîté, nous avons organisé avec l’accord du Directeur du foyer logement une « aubade musicale ». Bien sûr, les musiciens étaient dehors, très à distance des résidents. Ces derniers étaient quelques-uns assis devant l’entrée dans le plus grand respect de la distanciation sociale, quelques-autres étaient sur leur balcon. Nous en avons profité pour distribuer des masques chirurgicaux. Tous ont été séduits par cette animation.
Il faut dire que Messieurs Thierry Saunier et Yvan Karagueusian, tous deux musiciens locaux, ont déployé tout leur talent pour cette prestation.
Je les remercie doublement pour le bénévolat de leur action, et pour la qualité de leur prestation.

Durant la crise, je vous ai communiqué quelques lettres permettant de vous informer de la situation.
D’autres informations régulières ont permis à chacun d’être tenu au courant.
Le choix a été fait de proposer de vous distraire également. Il était primordial de proposer un peu de gaîté, d’évasion, pendant ce confinement. C’est ainsi qu’est née la rubrique « le saviez-vous » sur notre page Facebook, alimentée notamment par du contenu rédigé par notre département Patrimoine sur les lieux d’intérêt de notre Commune. Elle fut un vrai succès.
Pour les vacances scolaires chacun étant toujours confiné, nous avons proposé un centre de loisirs et un pôle ados virtuels afin d’avoir des activités pendant cette période sans travail scolaire.

À l’annonce d’un prochain dé-confinement, nous avons tout mis en oeuvre pour que redémarrent nos chantiers urgents. Ainsi, les travaux de la falaise sur la RD57 ont pu reprendre dès le 20 avril.
De la même manière, nous avons pu relancer les travaux de la base de loisirs, ceux du forage du Collet du Cyprès, ainsi que les travaux de réparation de la balade en Réal ou d’autres réparation de routes.
Il était primordial que ces travaux, dont certains revêtent un caractère d’urgence, puissent reprendre. C’est chose faite !

Puis vint l’annonce de la réouverture des écoles. Nous avons travaillé avec les élus, les directeurs, les agents et les parents d’élèves à définir le protocole d'accueil à mettre en oeuvre dans le respect des règles sanitaires et des gestes barrières.

Nous avons passé au crible chaque geste, de l’arrivée des parents au portail jusqu’à la sortie de l’école. Tout a dû être repensé : le partage de la cour, des sanitaires, l’organisation du réfectoire, etc, afin que chaque groupe ne puisse côtoyer les autres.
Une augmentation de la fréquence du nettoyage et de la désinfection a également été prévue.

La crèche a également rouvert ses portes le jeudi 14 mai.
Là aussi, les conditions de reprises ont été adaptées au respect d’un protocole sanitaire strict.
Les services de la commune ont rouvert au public. Même si pour éviter au maximum un nombre important de personnes, nous conseillons toujours de privilégier, quand c’est possible, la gestion à distance.
Des mesures sanitaires doivent bien sûr être respectées tant pour notre personnel que pour les visiteurs.
Dans les prochains jours, certaines associations pourront reprendre doucement une activité. Pour cela, celles-ci vont nous transmettre leurs protocoles sanitaires, seuls garants de la protection des utilisateurs, afin que nous puissions permettre à nouveau l’utilisation des sites communaux.

Ce début de reprise d’activités doit se faire dans l’esprit de la progressivité et surtout dans la poursuite des gestes barrières.
Plus que jamais, respectons-les car ni vous, ni moi, ne souhaitons revenir en arrière.

Alors, comme il nous est coutume de le lire dans le titre de notre journal, « caminan », avançons !
Et bien sûr, continuez à prendre soin de vous.

Bien à vous.

Le Maire
Nathalie Gonzales 

grc dmarche en ligne visuel
Mon compte citoyen 
Simplifiez vos démarches, accédez à l'historique de vos demandes et bénéficiez d'un coffre-fort numérique permettant de stocker des pièces justificatives

logo afnor
Votre avis nous intéresse !
Participez à l'enquête de satisfaction en ligne


Infos importantes
FORMULAIRE D'INSCRIPTION
Si vous êtes professionnel sur la commune des Arcs sur Argens et que vous souhaitez figurer sur l'annuaire "pro" du site internet de la ville, merci de remplir le formulaire ci-dessous et de le renvoyer selon les modalités indiquées.
Téléchargement du formulaire d'inscription